Ce mardi 20 novembre, avec le Museum d’Histoire Naturelle et la Fondation pour la Nature et pour l’Homme, La Table de Cana Paris Gennevilliers,  a eu l’occasion de relever un nouveau défi : réaliser un gala avec un menu entièrement labellisé « bon pour le climat », au profit de la protection des grands singes et de leurs forêts. Un double challenge pour nos chefs qui ont su réaliser avec brio des plats savoureux tout en en limitant l’impact carbone. Cet événement d’exception a rassemblé de nombreuses célébrités engagées dans la protection de la Nature avec la présence de représentants de l’association Bon pour le climat, à l’initiative de cette soirée haut-de-gamme.

Au menu, les convives ont eu le choix entre un repas flexitarien et/ou végétarien  réalisés par Touria Benzina et Mehdi Moutawakil, les chefs de la Table de Cana Paris Gennevilliers, et imaginés et co-signés par les chefs Caroline Vignaud (le Goût sauvage, Food chéri), Josselin Marie (le 1 place Vendôme) et Flore Madelpuech (La Table de Rouen).

Le service a commencé avec une entrée d’« herbes folles et de légumes de saison et des sous-bois» (co-signée par Caroline Vignaud), arrosée d’un bouillon parfumé aux épices : une explosion de saveurs pour seulement 570gr de Co2 dans l’assiette !  Anis étoilé, cardamone, coriandre… des condiments aromatiques fins et savoureux qui ont su éveiller les papilles des convives.

 Pour continuer Josselin Marie a imaginé un choix de plats. L’un végétarien (sans gluten ni lactose), « le Verger et l’Estran », associant les saveurs de la terre et de la mer pour seulement 275g de Co2 par assiette. Un met très sophistiqué, tant sur la présentation que sur la composition. L’autre flexitarien avec une pintade fermière d’IDF accompagnée d’un cromesquis aux saveurs de saison et d’une tartelette aux cèpes de Bourgogne pour une empreinte carbone de 1200g de CO2. A souligner la grande performance de l’équipe qui a réussi à réaliser l’envoi en un peu plus de 10 minutes. Pour terminer le repas en beauté, nos convives ont pu déguster le « dessert en cinq étapes aux 5 saveurs de la forêt et du jardin » imaginé par Flore Madelpuech, qui pour un total de 300 gr de Co2 l’assiette, proposait  un véritable parcours de douceurs aux saveurs étonnantes et progressives commençant par une julienne de reinette et céleri rave liée à la confiture d’haricots de Pont-Audemer, un bonbon aux coings et noix, une compote nature au balsamique de pomme, un chocolat noir aux mille saveurs et à la fleur de houblon …

Pour accompagner ce diner, Fleur Godart (chasseuses de vins chez Vins et Volailles) avait déniché le summum du vin nature : un bourgogne d’Athénais de Béru et la cuvée Biau de Mathieu Coste.

Ce dîner exceptionnel a rencontré un grand succès auprès des convives et nous a également valu les compliments de Jean-Luc Fessard, fondateur du label « Bon pour le climat » : « Je tiens à vous remercier pour tout le travail accompli et plus spécialement pour la synergie que vous avez su créer avec les chefs de Bon pour le climat afin que tout soit délicieux pour les convives mais aussi servi dans les délais. Un bravo tout particulier pour la gestion de la logistique d’un événement « sur mesure »… Notre association est fière de compter La Table de Cana parmi ses adhérents … ».

Auxquels viennent de s’ajouter les compliments de Sabrina Krief, chercheuse au Muséum et organisatrice de la soirée : « j’ai eu tout plein de retours TRES positifs sur la soirée en général et la cohérence de la démarche autour du repas. Beaucoup de compliments également sur la bonne ambiance qui reflétait le fait qu’on ait réussi à fédérer autour de la cause avant la soirée et que nous étions tous heureux de travailler ensemble… Un grand merci à tous de ma part et… j’espère que ce n’est que le début d’une aventure. »

Des félicitations qui ont su toucher le cœur de l’équipe de la Table de Cana, investie depuis plusieurs semaines dans la coordination et la réussite de cette réception, fière d’avoir pu faire la démonstration que mener une démarche d’insertion n’est en aucun cas synonyme d’une moindre qualité.

Pin It on Pinterest

Share This